Université de l'Ontario français

Région de Toronto flagregion

fédératrice tout en respectant le principe d’autonomie


Cette université est issue du 21e siècle et elle prépare à l’exercice de la citoyenneté et aux occupations de demain. Gouvernée par et pour les francophones de l’Ontario, elle opère en français et est résolument connectée sur le monde. Le pluralisme, l’innovation, la collaboration et l’excellence guident l’UOF dans toutes ses activités. La connaissance est au cœur de son mandat. Elle facilite sa création, sa mobilisation et sa circulation dans des démarches de recherche et d’apprentissage transdisciplinaires, inductives et fondées sur l’expérience.


Uontario.ca

La raison d’être de l’Université est de fournir, en langue française, des programmes universitaires d’excellence en matière de formation, de recherche et de services à la collectivité qui favorisent l’épanouissement individuel et collectif en s’appuyant sur les valeurs du pluralisme et de l’inclusion. Ses objectifs se déclinent par l’excellence de son enseignement, par l’inclusion et la réussite des étudiantes et étudiants qui sont d’une importance primordiale, par l’innovation de sa recherche, et par la pertinence de ses services à la société ancrés dans sa collectivité.

  • Être l’établissement d’éducation universitaire en Ontario réputé pour sa gouvernance pour et par la population d’expression française;
  • Être réceptive à la pénurie d’opportunités d’apprentissage en français en Ontario, en particulier dans le Centre-Sud-Ouest de la province, et couvrant tous les domaines du savoir et de la connaissance;
  • Être reconnue pour son ouverture à l’innovation et à la collaboration, tant dans son administration et sa formation académique interdisciplinaire, ses approches pédagogiques novatrices et expérientielles et ses liens soutenus avec d’autres établissements publics, notamment des établissements d’enseignement, des entreprises, des organismes à but non lucratif et des organismes communautaires;
  • Être proactive dans la promotion des contributions et du bien-être linguistique, culturel, économique et social de ses diplômés et des communautés d’expression française à l’échelle provinciale, nationale, et internationale.